L’incident révélateur de Tremblay-en-France

wallerand de saint just

29 Août L’incident révélateur de Tremblay-en-France

Communiqué de Wallerand de Saint Just, président du groupe FN-BleuMarine à la Région île de France et de Jordan Bardella secrétaire départemental de la fédération du Front national de Seine Saint-Denis

Samedi, à Tremblay-en-France en Seine Saint-Denis, un restaurateur a refusé de servir deux femmes identifiables, par leur vêtement, à la confession musulmane. On ne peut que désapprouver l’attitude de ce professionnel. Toutefois, il convient de s’interroger sur la vraie cause de cet incident : en 2016, l’atmosphère dans notre pays est telle que le port d’un vêtement assimilant à une confession, notamment à la confession musulmane, est de nature à créer des incidents qui peuvent être graves. Dans ces conditions, seule la proposition déjà ancienne du Front national d’étendre la loi de 2004 relative à l’interdiction, dans l’espace public, de signes religieux ostentatoires, est de nature à préserver la paix publique, spécialement dans les nombreux quartiers très difficiles d’Île de France.

Nos compatriotes musulmans doivent comprendre cette règle. A défaut, les pouvoirs publics doivent l’imposer. Le fait que la puissance publique ait à légiférer sur le port de vêtements dans l’espace public est rendu nécessaire par l’attitude de certains musulmans communautaristes qui voudraient que l’Islam pèse d’un poids inacceptable sur la société française et par l’incapacité de ces mêmes pouvoirs publics à édifier une vraie politique d’immigration et à combattre l’islamisme radical.

Pas de commentaires

Nous sommes désolés, mais les commentaires sont fermés pour le moment.